Pourquoi, comment?

 

 

Pour moi nul besoin de recourir à l’objet, des formes issues de l’imagination s’inscrivent peu à peu en couleur dans la matière, des traces, des signes, des empreintes, réminiscences d’un passé proche ou plus lointain. Une histoire, la mienne, celle des autres, se raconte dans ma tête, sur la toile, pour les autres. Je chemine avec et dans ma toile. Tout vient de l’intérieur mais c’est l’extérieur qui crée l’intériorité des êtres. L’invisible devient alors visible.

 

Je renvoie au monde et sur le monde mon propre regard façonné par le monde extérieur mais remodelé par mes propres expériences, ma propre vie intérieure. Regard forcément déformé, changé, on ne vit pas les mêmes choses aux mêmes moments, on ne peut donc pas voir les choses de la même façon, ni ressentir les mêmes émotions. Tout Artiste se dévoile, découvre sa vie, ses doutes, ses joies, ses angoisses. Parfois il parle bas par discrétion, avec calme et sérénité. Parfois il crie fort sa révolte, sa douleur, sa joie. Les couleurs, les formes sont le reflet de nos états d’âme.

La toile abstraite existe en tant qu’objet à part entière. Elle est l’objet (forme dans l’espace) et non la représentation d’un objet quelconque de notre quotidien. On regarde une toile abstraite dans sa totalité, dans l’espace qu’elle occupe.

Peindre pour moi découle d’une nécessité intérieure impérieuse .Chaque jour est nouveau avec son lot constant d’émotions tristes ou gaies, d’événements comiques ou dramatiques, de rayons de soleil, d’averses de pluie et chacune de mes toiles procède de ces mêmes bouleversements. Chaque toile est donc une aventure nouvelle qui commence, je ne peux pas dire comment elle finira, c’est ce qui se passe sur la toile qui me donne la possibilité et l’envie de continuer. Aucune habitude, aucune lassitude. Aucune toile ne ressemble vraiment à l’autre, pourtant ma palette est toujours la même. Je n’aimerais pas recommencer sempiternellement la même toile, je tiens à garder la liberté de pouvoir tout faire quand j’en ai envie, dans une recherche constante.

Ma seule urgence est de pouvoir peindre et vivre pleinement ma peinture. Lorsque je peins Je suis seule face à ma toile en communion avec la peinture.

Au delà de la représentation du visible, du reconnaissable qui rassure, une peinture passion, issue d'émotions engendrées par mes lectures, mes rencontres, mes révoltes, par la vie. Quand le sujet apparaît, il n'est alors qu'un prétexte à peindre.

 

"Peindre n'est pas une affaire de métier mais de circonstance, non d'adresse mais de fantaisie et d'élan vital. (Gauguin).

 

Seule l'émotion contenue, sonne juste…et perdure.

 

FOLLOW ME

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • c-youtube

© 2012 by SAMANTA JONES

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now